Ajaccio : la construction du téléporté devrait commencer début 2023



Fabien Felli est le directeur commercial de Poma, l'entreprise qui s'apprête à construire le téléporté qui reliera le quartier de St-Joseph à Mezzavia. La construction de cette ligne câblée censée bouleverser la mobilité ajaccienne est envisagée à la fin du premier trimestre 2023

Votre entreprise a été choisie par la Capa pour construire le téléporté qui reliera St-Joseph à Mezzavia. Voulez-vous bien nous la présenter ?

Né en 1936, Poma est un constructeur de remontées mécaniques (créée par un ingénieur polonais, Jean Pomagalski, ndlr), issu du monde de la montagne. C'est une vieille maison française qui s'est exportée. L'entreprise est aujourd'hui spécialisée dans le transport par câble, elle est présente sur tous les continents, en France bien sûr mais aussi en Équateur, en Colombie, en Mongolie, en Corée, en République dominicaine, en Algérie... De nombreuses métropoles ont fait appel à Poma pour intégrer dans leur réseau le transport décarboné par câble.

La demande est en pleine croissance : à titre d'exemple, l'année dernière, nous avons fini la sixième ligne du transport à Medellín, en Colombie, qui fut la première ville d'Amérique latine à intégrer dès 2004 une télécabine à son réseau de transport public. Nous avons construit un tramway aérien à Guayaquil, en Équateur, c'est le plus important port de la côte pacifique d'Amérique latine, la ligne fonctionne depuis décembre 2020, elle relie le cœur économique de la ville à la zone résidentielle de Duràn. En France, nous venons tout juste de terminer un téléporté à Saint-Denis de la Réunion, une ligne d'un tracé de 2,7 km. Nous ouvrirons, mi-mai à Toulouse, le téléphérique urbain le plus long de France, il traversera la Garonne en survolant la colline de Pech David.

Lire la suite via nos confrères de Corse Matin en cliquant ici.

L'INFO