Ajaccio : la tension retombe d'un cran au conseil municipal



Une semaine après le départ tapageur de l'opposition, la session de lundi soir, servie par un ordre du jour consensuel, a permis d'apaiser les consciences. Si les désaccords de fond existent toujours, ils ont été exprimés avec l'affabilité qu'exigent les débats d'un conseil municipal

Avec vingt-trois rapports sur vingt-six adoptés à l'unanimité, la session du conseil municipal a permis d'expédier les affaires courantes, lundi soir, sans que les divergences exprimées brutalement la semaine dernière ne polluent les débats. Il y fut question, tout d'abord, de culture et de patrimoine.

L'occasion pour les élus de saluer par des applaudissements, le travail de Florian Blazin, chargé de l'inventaire du patrimoine bâti de la ville.

Et pour le maire, de rendre hommage à son adjointe à la culture, Simone Guerrini, en conclusion de neuf délibérations adoptées sans discussion, dont la restauration de la statue de Napoléon trônant sur la fontaine aux quatre lions de la place des Palmiers. Même le charançon rouge, qui y poursuit ses ravages (lire dans le lien ci-après), n'a pas parasité les échanges.

Lire l'article complet chez nos amis de Corse Matin en cliquant ici

L'INFO