Ajaccio : la ville face à un horizon budgétaire contraint



Augmenter les recettes de la ville sans manier le levier fiscal. Diminuer les charges de fonctionnement sans impacter les services publics ni renoncer aux investissements. C'est à cet exercice d'équilibriste somme toute classique, que s'apprête à se livrer la municipalité, au terme du débat d'orientation budgétaire auquel se sont livrés mercredi soir les élus municipaux.

Dans sa séance d'introduction, l'adjoint en charge des finances, Pierre Pugliesi, a rappelé le contexte économique difficile dans lequel a évolué la commune ces dernières années, entre baisse de la dotation globale de fonctionnement, sortie des emprunts toxiques etc. Au chapitre des charges de fonctionnement, Pierre Pugliesi se félicite d'une « baisse constante des effectifs depuis 2016 ». L'adjoint aux finances compte « pratiquement 100 agents » (99) en moins, à 1 557 agents contre 1 656 en 2016. Le chiffre ne convainc pas l'opposition.

Lire la suite via nos confrères de Corse Matin en cliquant ici.

L'INFO