Corse-du-Sud : la CGT veut réévaluer le prix de vente du village de vacances Paese di Lava



Le syndicat du commissariat à l'énergie atomique, l'ancien propriétaire du village de vacances acquis par Jean-Marc Ettori pour 4,65 millions d'euros, a saisi en référé le président du tribunal judiciaire d'Ajaccio, pour obtenir la désignation d'un expert afin d'en réévaluer le prix.

Paese di Lava, c'est un peu Dallas les pieds dans l'eau.

Le village de vacances est au cœur de convoitises commerciales depuis de nombreuses années et fait désormais l'objet d'une procédure judiciaire qui succède à des rebondissements incessants.

Le dernier en date a été révélé par nos confrères de France 3 Via Stella : la CGT du commissariat à l'énergie atomique (CEA) conteste le montant de la transaction qui a vu Jean-Marc Ettori, professionnel du tourisme insulaire, se porter acquéreur du site pour 4,65 millions d'euros.


(Lire l'article complet chez nos amis de Corse-Matin en cliquant ici).

| L'ACTU