Eau potable : en Plaine orientale, on tire la sonnette d'alarme


Un vieil adage corse, à propos des risques d'inondation, dit "dopu cent'anni è centu mesi, l'acqua torna à i so paesi" (Après cent ans et cent mois, l'eau retourne dans son lit).

Le problème, c'est qu'au regard de la situation météorologique les vieux adages sont presque dépassés. En tout cas durant cette saison estivale qui s'annonce très chaude et extrêmement sèche.

Ces derniers jours, le syndicat intercommunal de la plaine du Fium'Orbu a constaté une hausse anormale de la consommation dans un secteur de Prunelli di Fium'Orbu. "Il s'agit de la partie plaine de la commune, qui compte une population d'environ 2 000 habitants, détaille Francis Giudici, le président du syndicat. Cet excès de tirages crée des désordres et nous nous apercevons que le secteur de la route de Poghju di Nazza manque d'eau, puisque ces deux zones sont liées."

(Lire l'article complet chez nos amis de Corse-Matin en cliquant ici).

L'INFO