Faire de la citadelle d'Ajaccio un véritable quartier, l'objectif ambitieux



Si l'ancienne caserne Miollis attire bon nombre de touristes, les locaux, eux, peinent à prendre leurs marques. Néanmoins, la SPL Ametarra et l'agence Manifesto, en charge du programme d'activation du site, regorgent d'idées pour attirer l'Ajaccien et lui créer des habitudes

Bordée de murs imposants à l'allure militaire, pour certains décrépis, la grande place de la citadelle Miollis d'Ajaccio est quasi vide en ce jeudi après-midi de vacances de Pâques. Le parfum des embruns marins flotte autour des quelques rares passants et des enfants qui jouent, mais ne nous y trompons guère. Il s'agit seulement de touristes, ayant probablement suivi leur envie de déambuler dans les moindres ruelles de la ville génoise et qui ont ainsi atterri au milieu des bâtisses.

"C'est un lieu qui a l'air très intéressant. Je voudrais voir ce qu'il y a à l'intérieur des bâtiments mais les portes sont toutes fermées, commente en anglais cette voyageuse suisse. Je me demandais ce qui se cachait derrière le portail. Ce serait bien de savoir ce qu'y faisaient les anciens occupants, qui y vivait et avoir des documentations en langues étrangères à emporter."

Lire la suite via nos confrères de Corse Matin en cliquant ici.

L'INFO