JAZZ IN AIACCIU S'EXILE AU CASONE POUR CELEBRER SES 20 ANS



Annulé l'an dernier, l'un des dix meilleurs festivals de jazz français devrait faire son retour avec quelques modifications. L'événement se déroulera au mois de septembre au Casone. L'équipe du festival entend maintenir l'harmonie entre artistes mondiaux et insulaires

Petit par les moyens, mais grand par la renommée. Voilà comment Danielle Ortoli, secrétaire et chargée de production de Jazz in Aiacciu, définit le festival. L'an dernier, l'édition n'avait pu se dérouler dans des conditions optimales et dans son format traditionnel, au cœur du Lazaret Ollandini.


Les organisateurs s'étaient alors tournés vers le format "hors les murs" où plusieurs artistes insulaires ont fait la tournée des villages de l'île en août dernier.


Cet hiver, l'espace Diamant devait également accueillir quelques concerts mais les restrictions sanitaires ont contraint à l'annulation d'une grande partie d'entre eux.


Le Casone comme solution


"Pour cette année, il n'était pas possible de le faire au cœur du Lazaret, la jauge de spectateurs y était limitée à 200 personnes présentes. Cela nous a compliqué la tâche, confie Marcel Guidicelli, fondateur de Jazz in Aiacciu. Les nouvelles dates ont été fixées du 20 au 25 septembre sur la place du Casone. C'est le seul lieu à Ajaccio où l'on peut respecter les mesures sanitaires avec près d'un millier de places par concert."

Au fil des années, Marcel Guidicelli a su organiser des programmations aussi complémentaires que diversifiées, mêlant des têtes d'affiche telles que Barbara Hendricks ou Kyle Eastwood avec des artistes insulaires. "Notre île regorge d'une richesse culturelle exceptionnelle, il faut absolument la mettre en avant, maintient-il. Les chants corses se mélangent parfaitement au monde du jazz et il n'y a que la musique pour unir ces deux univers qui n'étaient pas forcément destinés à se rencontrer. Leur passion commune pour la musique abolit les frontières. Pour moi, la musique est le compagnon des joies et des solitudes de nos vies. C'est une caisse de résonance de nos émotions." Pour l'ouverture du festival de cette année, A Filetta se produira en première partie du trompettiste italien Paolo Fresu.

(Lire l'article complet chez nos amis de Corse-Matin en cliquant ici)

L'INFO