La championne de karaté insulaire, Alexandra Feracci, a décidé de mettre sa carrière sportive entre



Son rêve de médaille olympique avait pris fin le 5 août dernier, sur le tatami de Tokyo. Ce jour-là, Alexandra Feracci avait terminé quatrième de sa poule et devait ainsi dire au revoir aux Jeux Olympiques, avec tristesse et amertume.

Privée de phase finale dans la catégorie kata, l'Ajaccienne n'avait pas caché sa déception face à la notation des juges, parfois controversée dans cette discipline. « On a clairement senti, durant ces jeux, qu'il fallait respecter la hiérarchie. C'est juste écœurant ! Certaines de mes adversaires étaient surcotées et c'est ça qui est le plus rageant. Un jugement humain, cela reste tellement subjectif… C'est dur d'avaler la pilule », avait-elle lâché après avoir été éliminée.

Lire l'article complet chez nos amis de Corse Matin en cliquant ici

L'INFO