LA CORSE A RETROUVE UN BALISEUR

Mis à jour : mars 3



Après l'échouement et le remorquage du Îles Sanguinaires II, en janvier dernier à Ajaccio, vers un chantier naval de Toulon, le navire se voit donc remplacé.

Et c'est le Provence, un baliseur habituellement basé à Marseille qui est venu renforcer les moyens de la Corse. Mis en service en 1990, il est long de 34 mètres.

Arrivé mercredi, il a permis de commencer l'entretien des bouées. L'utilisation d'un baliseur était indispensable pour cette opération. Grâce à sa capacité de levage, il permet de remonter les bouées, les corps-morts et les chaînes qui les relient.

Le Provence ne sera en revanche pas affecté à la Corse et devrait régulièrement effectuer des allers-retours entre l'île et le Continent. "Les missions avec le baliseur sont principalement de l'entretien préventif sur les bouées qui peuvent donc être programmées spécifiquement lorsque l'on connaît la date de sa venue", explique Magalie Meudre, adjointe au chef de service des Phares et balises.

(Lire l'article complet chez nos amis de Corse-Matin en cliquant ici)

L'INFO