Le tribunal d'Ajaccio déboute la ville au bénéfice de la SCI Capo


L'affaire avait été largement commentée, en amont de la saison. Tout d'abord parce que celle-ci a pour décor la très fréquentée plage de Capo di Feno, puis parce que la force publique avait tenté d'intervenir dans un conflit d'ordre privé.


La justice vient de trancher : le président du tribunal judiciaire a statué en référé et débouté la ville d'Ajaccio dans le dossier qui l'oppose à la SCI Capo, propriétaire de la paillote Capo di Feno, gérée par Dominique Olivetti-Valle.


En raison d'un différend administratif et financier qui l'oppose à son voisin, Pierre-Toussaint Casentini, propriétaire de la paillote Le Pirate, Dominique Olivetti-Valle avait installé plusieurs blocs de pierre sur la route qui mène au parking de cet établissement.

L'INFO