Prix des locations de voitures : Ajaccio sur le podium




Tendance globale, insularité, loi du marché. L'inflation sans précédent de ces locations résulte de plusieurs facteurs. Face à des prix jugés prohibitifs, les clients se dirigent parfois vers des alternatives, avec les inconvénients qu'elles comportent. La tendance se poursuivra-t-elle ?

Louer une voiture dans la cité impériale n'a jamais coûté aussi cher. D'après une étude menée par le comparateur en ligne Carigami, louer une voiture à Ajaccio pour une durée d'une semaine entre le 1er mai et le 31 août 2022, revient en moyenne à 445 euros. Soit une hausse de 25,6 % par rapport à la même période l'année dernière et une augmentation de 92,4 % par rapport à 2019.

La cité impériale se classe ainsi à la troisième place des villes les plus chères de France. La commune de Figari arrive quant à elle sixième avec 429 euros et Bastia neuvième avec 408 euros. Une explosion des prix qui s'inscrit dans une tendance globale. « Nous sommes confrontés à une pénurie mondiale de puces électroniques », explique Pierre Feisthauer, chargé de développement chez Carigami.

« En principe, ces puces sont conçues aux Etats-Unis et fabriquées en Chine. Or, avec la guerre économique Chine-USA, provoquée par Donald Trump, cette complémentarité ne fonctionne plus. Donc les Etats-Unis sont confrontés à un défaut de lignes de production et la Chine manque d'ingénieurs spécialisés. S'ajoute à cela, la pandémie de Covid-19 qui a paralysé l'économie. Résultat : très peu de composants électroniques ont été construits. Or, c'est l'informatique qui a été prioritaire dans l'achat de composants et non l'industrie automobile. Et au sein même du secteur automobile, les loueurs arrivent en dernier car ils commandent de gros volumes de voitures peu équipées et pauvres en options, et donc peu lucratives », détaille le spécialiste.

Lire la suite via nos confrères de Corse Matin en cliquant ici.

L'INFO