Un infirmier met fin à ses jours à l'hôpital d'Ajaccio


La nouvelle a bouleversé le corps médical dans son ensemble. Hier après-midi, un infirmier de l'hôpital Notre-Dame de la Miséricorde, à Ajaccio, a mis fin à ses jours sur son lieu de travail.

Une cellule d'urgence médico-psychologique (CUMP), pilotée par les équipes de Castelluccio, a rapidement été mise en place. "C'est un traumatisme pour tout l'hôpital. C'était un homme formidable, un soignant apprécié de tous, des patients comme du personnel", a simplement réagi Jean-Luc Pesce, le directeur de la Miséricorde, affecté par ce deuil. Cet infirmier quinquagénaire était également connu et apprécié au sein des sapeurs-pompiers puisqu'il faisait partie des effectifs de volontaires.

Lire l'article complet chez nos amis de Corse Matin en cliquant ici

L'INFO