Urgences d'Ajaccio, l'alerte des soignants



Des soignants exerçant au service des urgences de la Miséricorde alertent sur leurs conditions de travail et demandent de l'aide. La pandémie n'a fait que mettre en évidence la véritable crise, celle de l'hôpital public : suppressions de lits, manque de personnel et déshumanisation

Elles ont longtemps hésité à témoigner, par crainte d'ajouter de la confusion, des sanctions aussi. Parce qu'elles aiment leur métier, qu'elles se disent "au service des patients" et qu'elles ne peuvent plus assurer leurs missions quotidiennes d'infirmières ou d'aides-soignantes dans de bonnes conditions, elles veulent témoigner de leur quotidien aux urgences de l'hôpital de la Miséricorde d'Ajaccio. Dans une situation critique depuis des années, que la crise Covid n'a fait que cruellement mettre en lumière, elles outrepassent leur devoir de réserve "sans haine, sans régler des comptes personnels mais pour le bien de tous, du personnel qui travaille à l'hôpital et surtout des patients qui y sont reçus". Ce qu'elles disent est connu de tous dans une petite ville comme Ajaccio, mais de tels témoignages de l'intérieur sont toujours plus rares.

Lire la suite via nos confrères de Corse Matin en cliquant ici.

L'INFO