VALLE DI MEZZANA : "LE VIDE IMMENSE " LAISSE PAR PIERRE-JEAN POGGIALE



Là où les Romains évoquaient le fatum, nous qualifions de disgrazia le drame qu'une communauté peine à supporter. C'est cette fatalité qui vient d'emporter Pierre-Jean Poggiale, à 47 ans, plongeant dans la détresse toute la région d'Aiacciu, bien au-delà de la commune d'I Vaddi di Mizana dont il était le maire. C'est encore au service des autres, en plein travail dans le quartier des Salines, qu'il a été foudroyé par un malaise cardiaque. L'intervention des secours avait bien fait repartir ce cœur débordant de bonnes volontés. Mais le miracle que ses proches ont attendu durant trois jours d'hospitalisation ne s'est finalement pas produit.

C'est en 2017 que Pierre-Jean Poggiale a été élu à Vaddi di Mizana. Il fallait bien un homme de sa trempe pour succéder à Paul Leca qui avait effectué 52 ans de mairie avant de confier les rênes à son premier adjoint. Déjà, le vieux routard avait vu en lui tous les atouts d'un homme de terrain, proche de tous. Ce sont ses qualités qui sont avancées d'emblée par les élus de la Capa où il siégeait en tant que 9e vice-président, en charge du développement économique et culturel en milieu rural et des sentiers du patrimoine. Une mission qui faisait la fierté de cet homme profondément enraciné dans son territoire.

(Lire l'article complet chez nos amis de Corse-Matin en cliquant ici)

L'INFO