VIDÉO : LA NOUVELLE MISERICORDE EN PHASE TERMINALE



Avec un plateau technique à la pointe de la nouvelle technologie et des bâtiments destinés à accueillir de nouveaux soignants, l'hôpital de la Miséricorde, qui devrait déménager au Stiletto au début de l'année 2022, semble remplir tous les critères de modernité. Visite de chantier.

Avant même que la première pierre ne soit posée, le nouvel hôpital de la Miséricorde a été vertement critiqué. Il devait être « obsolète » au moment de son ouverture. Il « a pris du retard », il est « sous-dimensionné ».


En une matinée, et quelque trois kilomètres parcourus pour visiter seulement la moitié des étages, ces craintes semblent être un lointain souvenir.

L'entrée du site est bien gardée. Après vérification des tests PCR négatifs, obligatoires pour pénétrer sur le chantier, les membres de l'entreprise italienne en charge des travaux disparaissent.


Quelques voitures témoignent d'une activité sur ce site. Mais depuis l'extérieur, le silence règne. La visite démarre depuis le parking. Du moins, l'un des parkings. Si l'accès routier fait déjà débat, les places de stationnement ne devraient pas manquer. « Il y aura le double de places par rapport à la Miséricorde. Quatre cents emplacements seront dédiés aux personnels et quatre cents aux patients et visiteurs », détaille Jean-Luc Pesce, directeur de l'hôpital.

(Lire l'article complet chez nos amis de Corse-Matin en cliquant ici)

L'INFO